Yehudi Menuhin

Yehudi Menuhin est un violoniste et chef d’orchestre américain, né le 22 avril 1916, à New York et mort le 12 mars 1999, à Berlin. Issu d’une famille juive, originaire d’Ukraine, ses parents étaient arrivés aux États-Unis après un séjour en Palestine. Il s’installe à partir de 1959, en Grande-Bretagne où il acquiert la nationalité devenant également citoyen suisse, en 1970.

Reconnu par tous comme enfant prodige, ses premières représentations, dès l’âge de 8 ans, bouleversent par une maturité et une aisance musicale hors du commun. Yehudi Menuhin s’est rendu célèbre pour ses interprétations souvent enflammées, parfois austères mais ne se départissant jamais d’une vie intense et d’une profondeur indiscutable. Il a poursuivi ses concerts jusqu’à un âge très avancé en maîtrisant un répertoire très vaste, des classiques aux contemporains.

MenuhinBandW

Au cours des dernières années de sa vie, Yehudi Menuhin s’est consacré à la direction d’orchestre. Il est à ce jour considéré comme l’un des plus grands violonistes du XXe siècle. Musicien complet, ce virtuose est aussi un homme voué aux causes justes. Il n’hésite pas à s’engager totalement lorsque les droits de l’Homme sont compromis.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, il donne plus de 500 concerts pour soutenir les troupes alliées. En 1947, il joue pour les réfugiés palestiniens et prend position en faveur d’un état unique laïc israélo-palestinien, indisposant ainsi Israël. Il sera également indésirable en URSS pour ses positions politiques.

Des musiciens controversés tel que Furtwängler, Rostropovitch et Estrella ont bénéficié de son appui. Pendant six ans, il a présidé le Conseil International de la Musique de l’UNESCO, de 1969 à 1975, multipliant les démarches humanitaires et contribuant à rapprocher les musiciens entre eux.

En 1962, il crée l’École Yehudi Menuhin, à Cobham, en Angleterre et lance, à Paris, la fondation Yehudi Menuhin, «Présence de la Musique», en 1980. Il est nommé président du Royal Philharmonic Orchestra de Londres, en 1981.

0937_VEST-menuhin_yehudi

Son parcours a été marqué par de nombreuses distinctions. Il reçoit notamment, en 1965, le titre Britannique de Chevalier de l’Order of the British Empire. En 1986, la France lui accorde le titre de Grand Officier de la Légion d’honneur. Il est anobli par la Reine d’Angleterre en tant que baron Menuhin of Stoke D’Abernon, en 1993.

Quelques années avant sa mort, Yehudi Menuhin, toujours fidèle à ses prises de position humanistes, prononce un retentissant discours à la Knesset appelant Israël à se conformer à l’idéal de paix du Roi Salomon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :